Ceci est un composant Flash, il vous faut le plugin Adobe pour le visualiser.


Jardin intimiste

Jardin ouvert par l'Office de Tourisme  d'Ahun en Creuse
le jardinier et sa jardinière ,passionnés, généreux et accueillants.

ardoise: je suis au jardin      Un massif composé d'Ancolies,  Digitales, Pieds d'Alouette, Géraniums Vivaces, Clématites, Coquelourde et même un choux d'ornement de cet Hiver, débordent côté rue.

Cette ardoise nichée dans la verdure, à l'entrée de la maison, annonce la couleur au visiteur: ce sera la couleur verte !   après cette  visite,  je  ne vais plus supporter que l'on me dise  tout simplement : c'est vert!  

Mais comment exprimer "les camaieux de vert" . C'est tellement beau  que  l'on en reste un peu sans voix et surtout sans mot. Nos deux jardiniers ont trouvé un moyen d'expression imparable, mais hélas à la portée seulement d'initiés , un peu magiciens:  ils conjuguent  à l'infini les verbes planter, semer, biner, tuteurer, bouturer, imaginer, jardiner... qu'ils associent avec quantité d'adjectifs qu'ils écrivent  avec des plantes , et ils composent des tableaux -nature, éphémères  et néanmoins précieux.

ombrages    Comme les oiseaux qui construiraient un nid douillet fait de branchages et de  matériaux puisés à même la nature, nos hôtes  ont  construit autour de leur maison, dans un espace  pourtant réduit, un très vaste jardin. Il  estlamiers composé d'arbres, de feuillages, de plantes le plus souvent vivaces:  plantes sauvages cueillies dans les fossés,  graines récoltées ici et là, boutures ou  plants échangés entre famille et amis et d' autres achetées au grés des coup de coeur. Depuis la rue, vous franchissez leur seuil  et vous êtes projettés dans un univers végétal extraordinaire  insouspçonnable depuis la rue, et qui vivifie  tous vos sens et vous emplit de bien-être. 

roses blanches

Le jardinier aime le blanc et les couleurs pas trop vives qui éclairent sans  "se la péter" et dont la beauté sans aprêt  s'expose  simplement, sur fonds verts ,  comme une évidence.


rose_eglantine      Dans ce jardin d'Alice au Pays des Merveilles , nous avançons  guidés par les jardiniers qui nous racontent leurs plantes non  comme  des scientifiques pied d'arbre fleurimais comme des amoureux des plantes qui cherchent à nous communiquer  cette passion, qu'il partagent à deux. 

Leurs avis divergent parfois, chacun exerce ses talents , qu'ils conjuguent. Celui qui a la main verte plante, celle qui aime fignoler desherbe , l'un propose une plante, une couleur, l'autre suggère une nuance et au final,  le choix des plantes est toujours judiceux , permettant leur scénarisation  végétale à quatre mains ,
toujours réussie parce qu'insoupçonnable.
clématite dans son nid de fougère
L'alliance entre  plantes dites sauvages  et les "domestiquées"  donne une ambiance  nature ,  de végétation spontannée .... 

Hostas
houtuymia chameleon

Cette nature offre une variété infinies  de couleurs, de tons, de nuances, textures, panachages, reflets, grisés, nervurés, veinurés,veloutés.... imaginez cette palette .....

bordure de petits buis

Le choix des feuillages s'effectue minutieusement entre  besoins  physioloqiques , esthétiques, compagnonages : Hostas, Houttuymia Chameleon ou cordotte, Chalet panaché, Buis, Lierres, Sedums, ....

Une bordure de petits Buis permet de bénéficier d'un feuillage persistant

aux couleurs changeantes. Une  taille printanière  constitue leur seul entretien.

houx    

Sachez que le Houx ne se décline pas seulement en version Boules Rouges  pour Noêl. Certaines variétés sont du plus bel effet entre feuille et fruits verts olive, qui tournent au violine. On peut apprécier ici une composition entre  couleurs de feuillages , mais ausi formes, textures, arrière plan plus sombre ....

millepertuis   

Le jaune n'est pas la couleur préférée  ici, et justement, et on se laisse agréablement surprendre , au détour d'une allée par le  tapis jaune d'or des millepertuis à grosses fleurs .

pont de jardin en tête de lit

Vous avez déjà vu, un petit pont de bois  construit avec deux têtes de lit en fer de nos grand-mères?  jusqu'à aujourd'hui, j'étais comme vous qui  regrettez j'espère, de ne pas vous être déplacé pour cette merveilleuse visite ....  

tonnelle en tête de lit

tête de lit en tonnelleEt ce n'est pas tout: avez_vous déjà vu  une tête de lit qui ferait une tonnelle ?  et bien nous, si!  la photo est ratée, mais je vous la
montre quand même pour preuve.....

coquelourde cottinus à perruque     Nos  hôtes jardiniers nous le répètent: nul besoin de dépenser un argent fou au jardin. Il suffit ( oui, enfin presque...) de savoir regarder autour de sois, de porter un regard  non stéréotypé, se laisser allerà ses rêves et à ses émotions, de déstructurer les objets,  de dé-instrumentaliser les ustensiles familiers pour leur restituer une  esthétique qu'ils portent pourtant, sous des aspects quelque fois peu engageants ou déroutant : pensez-y et pas seulement pour le jardin ....


banc bleu     Un jardin sans banc, faillit à tous ses devoirs: il invite au repos et incline à la méditation . Ombragé il rend les après midi estivales plus fraîches. Le jardinier peut aussi s'y accorder une petite pose  , pour embrasser du ragard , sa belle ouvrage....

hortensias sur allée de fougères   

    Une allée ombragée, et les belles têtes des Hortensias les pieds au frais,  ressurgissent tous les ans, comme par magie, de leur écrin de fougères et autres bouton de rose parmi les ombellesfeuillages savamment disposés.
    Un bouton de rose délicat, à peine fardé, émerge  avec superbe d'une  mousse d'ombellifères.

coquelourde au géranium 
   

Les Coquelourdes, au rouge pourpre  velouté ( allergique au numérique)  se mêle au mauve tendre  d'un géranium vivace, présent dans ce jardin sous différentes couleurs. 

fleur rose   clématitesrose-eglantineancolie


rose rose

 

 

Un beau jour, notre jardinier décréta qu'il manquait quelque chose  d'essentiel dans son jardin : il rêvait d'y écouter  chanter l'eau  !  Il était hors de question  pourtant d'y introduire  une de ces fontaines pré-fabriquées qui aurait défigué  à jamais le sauvageon.  

fontaine  
       

Aujourd'hui, on peut à loisir se laisser bercer par le mumure d'une source , émergeant d'un ébouli s de galets noyés dans un enchevêtrement de verdure formant comme une tonnelle protectrice.




porte de jardin

Nous nous arrachons à regret de cet univers enchanteur, pour nous acheminer  vers le potager, situé à l'écart de la maison. D'emblée nous sommes sous le charme de la vieille porte de bois, patinée par le temps, encadrée de deux  beaux piliers en granit "brut de taille".

vue générale du potager flueuri    Un regard, par dessus la haie, avant d'entrer  nous fait douter du qualificatif de potager. Nous pensions changer       d 'univers. On parlerait  des salades  pommées  ,  de plants de légumes  drus augurant d'une future récolte  espérée, de la confiture de fraises  attendues ,  de pois mange tout garantis sans fils , des plants de pommes de terres prometteurs d'une "belle récolte" , des  semis de carottes rectilignes  et  dédoublés, sans un poil d'herbe, de la dernière variété de tomates .... que néni!!!

perspective saldes dans les fleurs    

En fait, dans ce jardin potager, l'esthétisme, prime sur la récolte . Le terme de "beau" légume  ne défini t pas la grosseur, la quantité, la tendreté .... ici un beau légume régale l'oeil au tant ( parce que je n'ose pas écrire avant) que le palais . Le tapis de belles laitues pommées, constitue incontestablement  un  fond de tableau vert tendre  appréciable pour poser un bouquet de fleurs multicolore . Quel dilemme alors pour la cueillette d'un pieds qui grignotte le tableau!!

poireau fleuri

On ne fait pas de bonne soupe sans poireau ? oui sans doute, mais  des  poireaux en fleur, c'est superbe !  ne dirait-on- pas un groupe  de petits hommes verts, aux corps filiformes , surmontés d'une tête crépue  vert argentée ? n'est-ce pas une sculpture de la nature? ou serait-ce  plutôt un petit peuple surgit de nulle part et qui s'affaire  à une tâche mystérieuse et nécessaire  à la vie  du jardin? ... je ne sais pas, mais pour la beauté , "y'a pas photo"...

haie topinanbour saule

Le topinambourg est un légume oublié , au gout d'artichaut, fort prisé de certains restaurateurs et de gourmets avertis. Ici, il fait équipe avec des pousses de saule, pour masquer la vue sur une cour-entrepôt . Il n'est pas prêt de passer à la casserole. 

myrtiller

    La plantation d'un  pied de myrtiller dans le jardin n'a pas d'objet productiviste : mais ses petites baies violines qui virent au bleu violet sombre, sont du plus bel effet associés à une plante au port ébouriffé plus rampant  qui produit des fleurs jaunes orangées .

bourache-pavot

L'étoile bleu  profond de la Bourrache, à l'air penché , aux sépales velus, mais d'une beauté  comparée  à celle des vitraux de la cathédrale de Chartres , Notre -Dame aux yeux bleus,  contraste harmonieusement avec le jaune du pavot , dont les feuillages s'entremêlent avec celui du Fenouil, au froissement odorant anisé.


noisettiers   
Ici , comme au jardin d'agrément,  les matériaux proviennent de la nature,: tous les tuteurs, les palissages sont en branches de noisetiers , qu'ils soient horizontaux 

grand tuteur en noisetier

ou verticaux comme celui là qui semble  donner un essor à la touffe de Véronique, dont les épis  bleu pur, s'élancent vers le ciel .

coquelourde sur clôture

Nous retrouvons des touffes de Coquelourde veloutées, appuyées surpois de senteur une clôture  et des pois de senteur, roi des jardins potagers -fleuris qui escaladent une palissade en nous  offrant une touche rose ,fraîche et dynamique.

treille    Nous refermerons la porte de ce jardin potager sur l'image de cette treille, que nous conserverons car elle est là  pour accueillir tout simplement un plant de vigne qui vient de  chez  la grand-mère.... Cette treille, constitue pour nous un beau symbole  de l'activité jardinière de nos hôtes, guidée par l'amour de la famille, de la nature ,  plantes ou animaux , dans le respect de notre environnement. 

Nous retiendrons aussi  le constat  fait par nos jardiniers. Au fur et à mesure de l'évolution de leur jardin, l'apport de nouvelles plantes, contribue à créer un micro-environnement favorable. Les plantes , les prédateurs,  les auxilliaires, les micro-organismes s' auto-régulent et créent un équilibre  favorable au bien-être et à la bonne santé des plantes, nécessitant peu voir aucun  traitement.

millepertuis    Nous vous  attendons l'année prochaine!  sous les ombrages du Saule , en attente de l'épanouissement des grappes du Catalpe,  stimulés par le clapotis de l'eau ... Merci à nos hôtes jardiniers de leur accueil chaleureux , du témoignage de leur passion qui  nous réconcilie avec les dérives d'une société  qui n'incite  pas souvent à l'optimisme....

                                                                                                            Ahun, le 16 juin 2007